Logo_College_Elhuyar

Education Musicale

 

  •  A quoi sert l’ Education Musicale au collège?portee 6

Selon les programmes officiels, Les finalités de l’Education Musicale sont d’accompagner les élèves « dans une approche maîtrisée des réalités en mouvement » que représente notre univers sonore et musical de la société contemporaine. »

Cette éducation « veille parallèlement à les inscrire dans une histoire et une géographie jalonnées de repères culturels essentiels. Prenant en compte la sensibilité et le plaisir de faire de la musique comme d’en écouter, elle apporte les savoirs culturels et techniques nécessaires au développement des capacités d’écoute et d’expression. Par la mobilisation du corps dans le geste musical, (le chant) elle contribue à l’équilibre physique et psychologique. Eduquant la perception et l’esprit critique sur les environnements sonores et musicaux, elle participe à la prévention des risques auditifs et vocaux. Elle prépare la poursuite d’une formation musicale au lycée. »

  •  Quels sont les objectifs?             portee 5

 « Une culture musicale se construit lorsque toute situation pratique (écoute, interprétation, création) convoque des connaissances relevant aussi bien des œuvres, de leurs contextes et références, que des techniques, des langages et situations d’expression préalablement rencontrés et étudiés. Dès que cette attitude est mise en œuvre, elle contribue à l’intelligibilité du monde et enrichit les relations humaines et sociales nouées par chaque individu. Pour atteindre cet objectif général, l’éducation musicale développe deux grands champs de compétences et apporte un ensemble de connaissances spécifiques, culturelles, techniques et méthodologiques. »

«  Les objectifs de cette éducation sont pour chaque élève de « développer sa capacité à observer des œuvres et pratiquer une activité artistique. Les élèves découvrent, par l’analyse d’œuvres d’art, la diversité des genres, des styles et des périodes.Ils acquièrent progressivement le goût de l’expression personnelle et de la création, les moyens de comprendre le phénomène de la création en musique. »

  •  Quels sont les champs de compétence?

Les deux grands axes de l’Education Musicale au collège sont  « percevoir » et « produire ».

percevoir 11 /  Percevoir :     

Une perception entraînée, capable de mobiliser des références techniques et culturelles au service d’un regard critique est la condition première d’une pratique musicale maîtrisée comme de la construction des connaissances correspondantes.

En Education Musicale, « Les élèves écoutent des œuvres musicales variées : chansons, pièces instrumentales, œuvres classiques. Ils apprennent à les analyser, à interpréter certains de leurs éléments, approfondissent leur culture musicale et acquièrent des connaissances techniques. »

L’élève apprend donc :

–       à se rendre disponible à la perception des sons et de la musique (silence, concentration),

–       à décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical,

–       à comparer les musiques pour, induire, déduire et vérifier des connaissances qu’il utilisera ensuite dans d’autres contextes,

–       à analyser son environnement sonore,

–       à identifier les sources qui le constituent,

–       à mobiliser sa mémoire sur des objets musicaux de plus en plus longs et complexes,

–       à transposer ses connaissances et compétences vers des musiques qu’il écoute de sa propre initiative.

Il apprend aussi :

–       que l’oreille peut orienter son attention dans une direction particulière,

–       que sentiment et émotion sont les révélateurs d’une réalité complexe qui permettent de comprendre les significations portées par la musique.

2 /Produire :produire

Au collège, dans un cadre essentiellement collectif, c’est également inscrire son engagement et sa responsabilité au sein d’un groupe de musiciens. La réalisation de projets artistiques mobilisant essentiellement l’expression vocale des ́lèves est la condition première du développement de ce deuxième champ de compétences. Ainsi, de l’interprétation à la création musicale, d’un travail purement vocal à la création d’une musique mixte, l’élève apprend à porter les exigences nécessaires à la concrétisation d’un projet artistique conçu à partir de choix esthétiques, stylistiques et techniques.

De l’interprétation d’un répertoire à la création d’une pièce originale, l’éducation musicale apporte une expérience maîtrisée de la production musicale. Quels que soient les projets mis en œuvre, l’élève en mesure les exigences techniques, les contraintes propres et apprend à y investir sa responsabilité, son autonomie et son initiative de musicien. Il construit ainsi un savoir-faire éminemment musical permettant de comprendre progressivement que les matériaux à sa disposition sont au service de sa pensée artistique et du projet expressif qui la concrétise. Ainsi, il apprend que la musique, au-delà de ses divers patrimoines et des créations contemporaines, est un langage expressif dont il peut s’emparer.

L’élève apprend donc

–       que la voix participe à la connaissance de son corps

–       que la qualité du geste vocal repose sur la maîtrise simultanée de plusieurs composantes indispensables à la mobilisation corporelle : posture, respiration, phonation, résonance

–       à mémoriser un certain nombre de pièces d’origines variées qui constituent progressivement son répertoire personnel.

–       à écouter les différentes parties musicales tout en situant son propre rôle.

–       que la maîtrise individuelle dans un cadre collectif n’a de sens que si elle est partagée solidairement.

–       que l’exigence artistique est aussi nécessaire dans l’unisson que dans la polyphonie, dans le chant accompagné qu’a cappella.

–       à improviser dans des cadres définis et/ou sur des carrures brèves

 

  • A quoi sert la chorale? chor stroumpf

« Dans chaque collège, les élèves qui le souhaitent peuvent s’exercer au chant dans la chorale conduite par le professeur d’éducation musicale »

« La chorale : un projet artistique
:Portée par un projet artistique exigeant aboutissant à des spectacles publics, ou à des prestations ponctuelles, la chorale permet d’approfondir les pratiques vocales menées en classe et d’en renforcer le sens.
La participation active à un concert de chant choral développe l’autonomie de l’élève et son regard critique sur le travail réalisé. La recherche constante de qualité artistique qu’induit le spectacle est un élément de motivation permanent.
Autonomie, initiative, sociabilité et civisme sont ainsi des compétences immédiatement mobilisées et développées par le chant choral. En outre, la connaissance intime des œuvres interprétées renforce et enrichit la culture humaniste de chaque participant. Enfin, la production de spectacles, souvent en lien avec des musiciens professionnels, apporte une expérience des espaces de création et de diffusion de la culture et une connaissance concrète de l’environnement culturel de l’établissement. »

« la pratique vocale collective contribue à structurer la personnalité de l’élève :

– en développant la sensibilité au service d’une production musicale maîtrisée 

– en apportant une expérience physiologique et psychologique particulière 

– en proposant une relation originale à l’espace et au temps (gestion anticipée des événements,        réminiscences, mémoire) 

– en développant le travail de la respiration et, plus généralement, celui du geste vocal

– en permettant une prise de risque où le chanteur s’expose, s’implique et se dépasse 

– en apportant l’expérience de l’émotion et de sa maîtrise 

– en développant l’esprit d’équipe et de collaboration 

– en procurant, par le biais de la représentation publique, le plaisir d’un travail collectif     reconnu dans le cadre scolaire et en dehors de celui-ci.

  • Et l’Histoire des Arts?                  hda

 L’Education musicale est évidemment pésente dans l’enseignement de l’histoire des arts qui est un enseignement de culture artistique partagée, qui concerne tous les élèves et tous les arts.

L’ objectif de l’enseignement de l’histoire des arts est de donner à chacun une conscience commune : celle d’appartenir à l’histoire des cultures et des civilisations, à l’histoire du monde.

Cette histoire du monde s’inscrit dans des traces indiscutables : les œuvres d’art de l’humanité. L’enseignement de l’histoire des arts est là pour en donner les clés, en révéler le sens, la beauté, la diversité et l’universalité.

L’enseignement de l’histoire des arts permet aux élèves de mettre en cohérence des savoirs pour mieux cerner la beauté et le sens des œuvres abordées et le lien avec la société qui les porte.

Elle les invite à découvrir et apprécier la diversité des domaines artistiques, des cultures, des civilisations et des religions, à constater la pluralité des goûts et des esthétiques et à s’ouvrir à l’altérité et la tolérance.